ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

Après vous avoir parlé de l’expérience employé et de l’importance de l’innovation dans la grande distribution, logiquement aujourd’hui notre agence de stratégie merchandising à Lyon aborde la question de l’innovation au service de l’expérience employé. Comment ? Avec deux innovations technologiques vraiment très utiles !

Un robot inventaire

Chers consommateurs, ne vous y trompez pas. Si vous croisez ce type de robot (voir vidéo), il ne vous aidera pas à trouver les articles que vous cherchez.
Son but est de scanner les rayons à la recherche d’éventuelles ruptures de stock. Ce robot peut identifier entre 15 et 20 000 références par heures S’il en détecte une, il envoie alors une alerte en réserve afin qu’un salarié procède à un réassortiment.
Il s’agit là d’une aide pour l’employé et non d’une concurrence. D’ailleurs c’est bien ainsi que le vit Jean-Michel : « Ca nous évite de faire des allers-retours entre le magasin et la réserve… qui se trouve à l’autre bout » (voir reportage ci-dessous). Il n’est même plus question de perdre du temps en rayon afin de traquer les références manquantes.

Des étiquettes lumineuses

Grâce à un boitier dédié, le salarié peut faire clignoter des étiquettes dont les produits sont bientôt périmés. Comme l’explique très bien le reportage : « cette technologie dispense les salariés de vérifier eux-mêmes une par une, les dates -limite de consommation- de chaque produit« .

Améliorer l’EX, mais pas que…

L’objectif de cette digitalisation du point de vente est certes d’améliorer l’expérience employé, mais pas seulement. Elle permet aussi de gagner du temps, de limiter les pertes alimentaires et les ruptures en magasin !

Machine versus humain ?

Toutefois il n’est pas question de détruire des emplois. Comme le précise le Directeur de la transformation digitale du Groupe Casino, Cyril Bougeois : « l’idée n’est pas du tout de remplacer les personnes par des machines. C’est de faire en sorte qu’elles travaillent en symbiose. Que la machine aide l’humain à mieux travailler, à travailler plus vite. Pour que l’humain puisse apporter ce qu’il fait de mieux, c’est à dire du conseil à nos clients« .

A quand un conseiller robotisé dans nos grandes surfaces ? C’est peut-être l’étape d’après ! C’est surtout une question à laquelle notre agence de stratégie merchandising à Lyon n’a pas la réponse. En attendant les exemples cités sont en phase de test et devraient s’étendre prochainement à l’ensemble du territoire. Alors ouvrez l’œil !

Share This