ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

C’est une tendance que notre agence d’architecture commerciale a déjà évoqué. Aujourd’hui, les retailers français veulent tous être en centre-ville. Le but est de viser une clientèle citadine à l’image d’Ikéa… Mais être présent en centre-ville pose quelques soucis. Heureusement à tout problème existe sa solution, la réalité virtuelle en fait partie.

La VR une solution gagnant/gagnant !

Gagnant pour le point de vente

agence d'architecture commerciale

Etre en centre-ville c’est bien, mais la surface de vente et des stocks représentent des coûts bien plus importants dus aux loyers plus élevés qu’en périphérie. Ce à quoi Décathlon répond à cette contrainte via la VR. En effet, l’enseigne a développé des Decathlon city : « une version urbaine avec une sélection resserrée de ses produits » .
Comme l’explique Baptiste Lautrette, chef de projet réalité virtuelle du groupe : « Nous réduisons la taille de nos magasins, donc il y a moins de place pour nos produits, alors que certaines tentes déployées peuvent faire 25m2 et coûter 800€ euros. Nous avons donc cherché des solutionsNous avons créé un environnement virtuel autour de cet univers » .

Gagnant pour l’expérience cliente

Ainsi il est désormais possible pour le consommateur de découvrir des produits en magasin grâce à la réalité virtuelle. Décathlon en est un exemple, voir la vidéo ci-dessous. L’expérience client s’en trouve donc grandement améliorée !

agence d'architecture commerciale

Mais la VR n’est pas la solution à tout ! Selon Baptiste Lautrette « Si on part de la technologie pour développer quelque chose, on va chercher à tout prix une solution employant cet outil, même si au final il n’est pas utilisé. Par exemple, un projet de réalité virtuelle pour essayer des chaussures n’a pas de sens. Au contraire, il faut partir d’une problématique existante et voir si la technologie peut y répondre » .

Toutefois, pour en revenir à l’expérience client des tentes en réalité virtuelle, Baptiste Lautrette précise que : « Nous avons mené une étude en magasin sur le vécu face à la réalité virtuelle : 95% des clients recommandent l’expérience à leurs amis et ont eu l’impression de choisir le bon produit. De plus, voir en VR comment les tentes se montent et se démontent réduit encore le taux de retour des produits. La réalité virtuelle limite le risque perçu et rassure le client » .

L’avis de notre agence d’architecture commerciale

Un tel usage de la réalité virtuelle n’est clairement pas de la poudre aux yeux ! Selon une étude de Google et Practicology sur l’expérience client de 223 marchands répartis sur 10 pays européens, « seulement 11 % des marchands participant à l’étude sont considérés comme des leaders dans le domaine de l’expérience client » . Et l’enseigne d’équipement sportif en fait partie : « Decathlon a obtenu les scores de 79 % en Espagne et de 74 % en France pour son expérience client » .

Mieux, notre agence d’architecture commerciale est complètement convaincue par cette technologie. C’est pourquoi nous l’intégrons aussi en amont d’un projet. La VR est un véritable outil d’aide à la prise de décision en architecture commerciale. Quand vous êtes porteur d’un projet, la réalité virtuelle permet à la fois de gagner du temps et de réduire les coûts. En plus, elle « s’adapte à n’importe quel projet quel qu’il soit » .

Share This