ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

stratégie retail

De nos jours, dans l’univers du retail, on ne jure que par l’omnicanalité ! Dire le contraire serait presque un crime de lèse majesté. Mais toujours à l’affût des dernières tendances… Et surtout de celles à venir, notre agence de stratégie retail ose parler de la monocanalité.

Le baromètre de la valeur shopper 2019

La semaine dernière, notre agence de stratégie retail vous a parlé du baromètre de la valeur shopper 2019. Nous avons découvert que les attentes du client ont profondément changé. Aujourd’hui le consommateur veut :
– Trouver ce qu’il cherche facilement.
– Au bon prix…
– Et rapidement !

Mais comment faire ?

Les désirs du client changent et c’est toute une stratégie retail qu’il faut revoir ! Heureusement au-delà de nous informer sur les évolutions des envies du consommateur, le baromètre de la valeur shopper 2019 invite à la monocanalité… Et il n’y va pas de main morte !

L’omnicanal : c’est has been !

Toujours selon le baromètre : « après 20 ans de bras de fer entre entre online et off line, entre pure player et brick and mortar… l’omnicanalité n’est plus d’actualité !  » . Un vrai coup de tonnerre en somme.

La monocanalité comme solution

Il faudrait donc revoir l’ensemble de sa stratégie retail. Le baromètre explique que « 4 schémas de parcours pour un client « augmenté » se sont stabilisés  » :
« – Aller en magasin et emporter ses achats : l’historique.
– Aller en magasin et se faire livrer : une habitude qui renaît d’une tradition du commerce de proximité.
– Acheter en ligne et se faire livrer : la révolution née des années « web » .
– Acheter en ligne et venir chercher ses achats en magasin : le service hybride qui répond à l’intérêt des deux mondes.
« 

D’ailleurs comme le fait remarquer le baromètre, le point de vente physique reste présent dans 3 des 4 scénarios. Preuve qu’il ne faut pas opposer point de vente et e-commerce.

Pourquoi la monocanalité ?

A cette question, Jean-Marc Mégnin, DG d’Altavia (à l’origine du Baromètre) affirme que : « le retailer qui ne proposera pas ces quatre scénarios sortira du contrat de base des attentes prioritaires du client  » .
En clair, proposer ces 4 scénarios, c’est donner la possibilité au consommateur de trouver ce qu’il cherche facilement, au bon prix et rapidement. Bref, exactement ce qu’il veut !

Share This