ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

Dans l’hexagone, le low-cost ne fait plus recette dans la grande distribution. Du côté de l’expérience client, les raisons sont multiples pour l’expliquer. Pourtant Carrefour veut investir le marché français avec Supeco, son enseigne discount espagnole… Avec une première ouverture la semaine dernière, il est encore trop tôt pour dire si les clients seront au rendez-vous ou non. Toutefois notre agence de merchandising proche de Lyon profite de cette annonce pour s’attarder sur le low-cost à la française.

Un nouvel arrivant

Dans un communiqué, le groupe Carrefour souhaite : « positionner durablement Carrefour parmi les leaders du marché français du discount » . C’est une annonce qui en surprend plus d’un dans le milieu du retail à commencer par notre agence de merchandising proche de Lyon.
En effet, s’il s’ouvre encore des chaînes de ce type en France, le consommateur n’est pas forcément dupe.

Le hard-discount en France

En général, le hard-discount se résume à la guerre des prix. C’est ce qui a d’ailleurs fait les jours heureux des leaders du marché : Lidl, Leader Price et Aldi. Mais c’est ce qui a aussi provoqué leur essoufflement.
En effet seul Lidl connait une légère progression de 5% de parts de marché en 2015 à 6% en 2019. Les autres acteurs sont en recul.
Aujourd’hui, Lidl et Leader Price ont un chiffre d’affaires de 9,3 milliards d’euros… Alors que Carrefour et Leclerc représentent un C.A de 77,8 milliards d’euros.

Les points faibles du modèle

En effet, le low-cost peut rebuter plus d’un consommateur. Dans ces enseignes, ils trouveront environ huit fois moins de référence que dans une enseigne classique. Certains clients pointent la qualité des produits. Tandis que d’autres n’aiment pas l’esprit hangar.

Modernité

agence de merchandising proche de Lyon
Un magasin Lidl en 2008

Pour se rapprocher de la concurrence, les principaux acteurs ont donc soigné l’agencement merchandising de leur point de vente. (Voir photos). Toutefois, cela a eu pour effet l’augmentation des prix. C’est ainsi que le principal avantage du low-cost s’envole… Et que le modèle du hard discount fait de même !

Le panier moyen

Le saviez-vous ? Le panier des produits premiers prix de consommation courante en 2018 est étonnamment au désavantage des acteurs du low-cost :
– 98€ en hypermarché.
– 100 € en supermarché.
– 116€ dans les enseignes low-cost.

agence de merchandising proche de Lyon
Un magasin Lild en 2018

Gouverner, c’est prévoir !

Bref, vous l’aurez sans doute compris, notre agence de merchandising proche de Lyon n’est pas tout à fait convaincue par l’arrivée de ce nouvel acteur. Mais nous ne cherchons à convaincre personne. Ceci étant, ID’akt s’interroge sur la vision à long terme du groupe Carrefour.
Pourquoi importer Supeco en France après avoir fermé la plupart des magasins DIA en 2018 ? On ne voit pas la logique dans tout ça. Le consommateur la verra peut-être… ou pas ! C’est lui qui en fin de compte sera seul juge.

Share This