ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

architecture commerciale
Julie Grollemund

Rappelez-vous, en octobre 2019, ID’akt signait le kiosque de la Maison Malartre au sein du centre commercial Saint Genis 2. Un kiosque est un point de vente très particulier. Pratiquement un an après son ouverture, notre agence d’architecture commerciale a voulu savoir comment la Maison Malartre s’est appropriée les lieux. Pour nous répondre, c’est Julie Grollemund -petite-fille des fondateurs et actuelle co-gérante- qui répond à nos questions.

Pourquoi avoir fait le choix d’un kiosque à Saint-Génis 2 ?

« Notre usine de fabrication se trouve juste à côté. En plus Saint-Génis-Laval, c’est là que tout a commencé en 1947. C’est la direction du centre commercial qui est venue nous chercher en nous disant que se serait merveilleux de nous y implanter.
Concernant le point de vente, à vrai dire c’était cet emplacement qui répondait le plus à nos attentes… Bien que s’installer dans un kiosque n’était pas notre objectif de départ. Quand on nous l’a proposé, on l’a envisagé comme un vrai challenge.
« 

En quoi un kiosque est un challenge ?

« C’est un espace de vente en plein milieu d’une allée sans aucun mur. Au début, c’était assez déconcertant. Nous avions clairement besoin de Nathalie et de ses conseils en architecture commerciale et expérience client. L’emplacement est idéal car le consommateur qui entre par la porte principale du centre commercial est obligé de passer à côté de nous.
Mais nous ne disposions que de 57m2 au sol. Dans cet espace, nous avons créé une cuisine et 45 places assises. En plus, tout est préparé et cuisiné sur place ! Vous commencez à comprendre pourquoi il s’agissait là d’un défi.
« 

Au quotidien, qu’est-ce que ça change ?

« Comme tout est ouvert, les clients voient tout ce que nous faisons en cuisine. Ainsi on ne peut pas tricher ! C’est de la cuisine en direct et en toute transparence.
En plus, avec la période sanitaire que nous traversons, il est parfois difficile pour le client de se sentir enfermé dans un espace clos. Avec le kiosque, le sentiment d’enfermement n’existe tout simplement pas et nos clients se sentent à l’aise chez nous. D’autant que, avec l’accord du centre commercial, nous avons pu dépasser notre surface de vente. Là encore, avec l’absence de mur, cela se fait extrêmement facilement.
« 

La Maison Malartre et ID’akt : c’est une histoire qui dure ?

« Oui en effet ! Après la réalisation de notre stand au SIRHA 2017 et notre restaurant aux Halles Paul Bocuse en 2018… Ce kiosque est notre 3e collaboration avec ID’akt. Et pour être tout à fait honnête, il n’y a absolument aucune hésitation pour faire de nouveau appel à ID’akt pour un prochain projet.
On se connait. Elle sait ce qu’on veut et nos façons de travailler. Avec ID’akt, on sait aussi que le cahier des charges sera respecté. Cerise sur le gâteau : la bonne humeur et la réactivité. Que demander de mieux ?
« 

Share This