ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

agence de stratégie retail

Avec le déconfinement notre agence de stratégie retail vous a donné de nombreux conseils afin de rassurer au mieux vos clients et vos employés. Mais au-delà des gestes barrières et de tout ce que vous aurez mis en place, il y a sans doute un facteur auquel vous n’aurez peut-être pas pensé : le changement des habitudes des consommateurs ! Justement un sondage réalisé par OpinionWay d’avril 2020 se penche sur la question dans le secteur de la mode… Un univers dont on parle beaucoup moins que ceux de l’hôtellerie, du tourisme ou de la restauration ! Entre avant et après le confinement, les Français semblent vouloir sacrifier le superflu pour mieux revenir à l’essentiel.

Budget à la hausse ou à la baisse ?

15% des Français pensent augmenter leur budget -de 102%- après le confinement. Mais ils sont largement minoritaires.
En effet, dans leur grande majorité (45%), ils comptent le réduire de 75%. Parmi eux, 59% le font pour des raisons financières. 35% ont peur pour leur santé. 31% souhaitent épargner. Tandis que pour 8%, c’est le contrecoup d’avoir beaucoup dépensé sur internet pendant le confinement. Enfin, et plus surprenant, 42% « disent s’être rendu compte que certains achats n’étaient pas utiles » .
En moyenne OpinionWay estime que le budget des Français va baisser de 28%.

Secteur par secteur

Avant le Covid-19, le budget moyen mensuel dans l’habillement était de 86€. Selon le sondage il baisse à 62€. Toutefois les secteurs de la mode ne sont pas tous logés à la même enseigne. Les vêtements passent de 46€ mensuel à 31€, soit une baisse 32%. Le marché de la chaussure connait une baisse similaire de 33% en passant de 28€ à 19€ par mois. En revanche, il est à noter que les accessoires -qui ne sont donc pas indispensables- gagnent 8% avec un budget en évolution de 12€ à 13€.

Contradiction ?

Étonnant. Alors qu’une part non-négligeable de consommateur réalise la futilité de leurs achats, le secteur des accessoires progresse. Est-ce une contradiction ? Pas forcément ! Notre agence de stratégie retail pense qu’il s’agit peut-être simplement un vœu pieux… A l’image des longues files d’attente qui se sont formées devant les enseignes de fast fashion le jour de leur réouverture. Certaines ont d’ailleurs fait le tour des réseaux sociaux.

Pour savoir où se trouve la vérité* dans cette contradiction, un autre sondage sur la période que nous vivons actuellement est nécessaire. Affaire à suivre donc !

*La vérité est ailleurs

Share This