ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

Mardi 25 février 2020 Amazon donne un nouveau coup de pied dans la fourmilière du retail ! La firme ouvre son premier supermarché autonome à Seattle. Baptisé « Amazon Go Grocery » , il se base sur le modèle d’Amazon Go ouvert deux ans plus tôt dans la même ville. Toujours aucune caisse à la sortie, l’entreprise voit cette fois plus grand. Et en plus de transformer l’essai, le GAFA débarque avec une stratégie retail réaffirmée.

De l’épicerie… au supermarché !

Si Amazon fait une entrée remarquée dans l’univers du retail le 22 janvier 2018, on se rend compte aujourd’hui qu’il ne s’agissait en fait que d’un premier pas ! Amazon Go n’était en réalité qu’une épicerie de 150m2 avec 500 à 700 références. En revanche Amazon Go Grocery est un supermarché de 1000m2 qui en propose 5000 ! Le consommateur peut y trouver du pain, de la viande, des fruits et légumes et même de l’alcool.

Une nouvelle stratégie retail ?

Amazon-veut-il dévorer les retailers ? C’est une question que nous avons soulevé dès octobre 2018. A l’époque, son PDG Jeff Bezos annonçe l’ouverture de 3000 Amazon Go, aux Etats-Unis, d’ici 2021.

Un même concept pour deux cibles !

Entre Amazon Go et Amazon Go Grocery, si le concept est le même, les cibles sont bien différentes. En effet, les épiceries Amazon Go sont implantées dans des zones proches des bureaux. Les produits qu’on y trouve permettent aux actifs de déjeuner à leur pause de midi. Mais Amazon Go Grocery vise les familles pour les courses de la semaine.

Etape 2.1

En clair, Amazon Go Grocery n’est pas le symbole d’une nouvelle stratégie retail du géant du web. Avec cette toute jeune enseigne, Amazon ne fait que passer la seconde ! Tout comme pour Amazon Go, ce premier point de vente du genre demande à être rodé. Quand ce sera fait, le gafa pourra ensuite passer à l’étape 2.2 : ouvrir des milliers d’Amazon Go Grocery et s’attaquer au secteur de la grande distribution américaine avec l’enseigne Walmart en tête de gondole.

Un nouveau venu dans le retail

Au départ Amazon n’est pas un retailer. Mais désormais il faut le considérer comme tel. Et si ce nouvel acteur ne veut pas dévorer tous les autres, clairement il veut croquer sa part du gâteau !
Selon cette étude d’Unigrains, au cours du 4e trimestre 2019 « Walmart et Amazon continuent de dominer le e-commerce alimentaire » . Toutefois, avec l’arrivée d’Amazon Go Grocery un nouveau front s’ouvre sur le marché de l’alimentaire physique. Le saviez-vous ? Les Américains dépensent 800 milliards de dollars par an en épicerie, dont environ 2 % seulement en ligne.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo ci-dessous.

Share This