ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

architecture commerciale
Le projet Europacity

Le projet Europacity est abandonné depuis le 07 novembre suite à une annonce d’Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat juge ce méga projet « daté et dépassé » . Mais qu’en est-il du reste des centres commerciaux en France ? Ce format d’architecture commerciale est il devenu archaïque?

Un modèle à bout de souffle

L’Hexagone compte aujourd’hui 835 centres commerciaux. Temple de la consommation dans les années 80 pour leur modernisme, ce format d’architecture commerciale, de nos jours, peine à attirer le public !
Aux Etats-Unis, les malls ferment les uns après les autres… Et, déjà en septembre 2018, ID’akt vous mettait en garde sur les premiers signes qui arrivent en France.
Savez vous que, dans les centres commerciaux, 10% des points de ventes sont fermés ? Cet état de fait est la conséquence directe d’une chute de 19% de la fréquentation en 5 ans.
L’exemple du centre commercial Charras à Coubervoie est une triste illustration. Il ressemble de plus en plus aux malls fantômes des USA. Faute d’investissement de la part de son principal propriétaire en difficultés financières, le centre a déjà perdu, en novembre 2019, la moitié de ses boutiques.

Europacity

Rappel du projet

Situé dans le triangle de Gonesse à 15 km au nord de Paris, Europacity était un projet de 430 000 m2. S’il avait vu le jour, il aurait été de loin le plus grand centre commercial du pays. A l’image de certains grands malls internationaux, le visiteur aurait pu se divertir avec de nombreuses activités : théâtre, ski, parc aquatique, salle de concert…

La raison de l’abandon

C’est Elisabeth Borne qui donne la raison principale de cet abandon. Selon la Ministre des Transports, Europacity « n’est pas cohérent avec l’ambition que nous portons en matière transition écologique » .

Et après ?

Emmanuel Macron veut déjà anticiper l’étape d’après. En effet il souhaite « réfléchir à un projet alternatif plus vaste que le triangle de Gonesse » . Comment ? En remplaçant ce « seul gros projet » par « plusieurs projets coordonnés » . Un « projet alternatif plus mixte, plus moderne sans créer un pôle démesuré de consommation de loisirs et d’objets » .
Pour en savoir plus, regardez la vidéo ci-dessous.

Fort heureusement rien n’est perdu pour les centres commerciaux français : des solutions existent ! Cela passe notamment par l’amélioration de l’expérience client. Rappelez-vous aujourd’hui la CX tente à devenir plus importante que le bien ou service lui-même. Si vous voulez davantage échanger sur ces questions, contactez-nous !

Share This