ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

retail marketing

Nous ne vous parlerons jamais assez de l’importance de l’expérience client. Un de ses piliers est le marketing sensoriel. S’il utilise les 5 sens, il est surtout très efficace dans le processus d’achat des consommateurs. Notre agence de retail marketing vous a déjà présenté le marketing musical. Pour continuer sur notre lancée, nous vous éclairons aujourd’hui sur le marketing olfactif.  

Le marketing olfactif dans la peau

L’odorat a une importance toute particulière. C’est le seul sens qui est directement lié à la zone des émotions de notre cerveau. Il peut influencer, de manière positive ou négative, le comportement des consommateurs. Comment ? Parce que la mémoire olfactive est plus performante que la mémoire visuelle ! En effet, nous pouvons nous souvenir d’une odeur pendant plusieurs années. D’après une étude du Journal of Marketing, «nous nous rappelons de ce que nous avons vu 1 mois après, avec une précision de 40%. [Alors que] nous nous rappelons de ce que nous avons senti 1 an après, avec un taux de précision de 60%».

Impacts chiffrés

Tout le monde est sensible aux odeurs puisque selon une étude Walnut Unlimited : “81% des consommateurs mondiaux disent avoir été « affectés positivement » par des éléments olfactifs en magasin”. D’après Air Berger, spécialiste européen du marketing olfactif, ⅔ des clients remarquent l’ambiance olfactive du magasin. Parmi eux, 97% l’apprécient.

Cela a un vrai impact sur le comportement d’achat des consommateurs. Le Journal of Marketing précise que : « le design [de l’ambiance olfactive] peut être jugé 21% plus attrayante que s’il n’était pas présent, 30% plus colorée qu’en l’absence de senteur. De même, un produit présenté dans de telles conditions apparaîtra 22% plus adéquat, 14% de meilleure qualité, et de prix moins élevé (5%) ».

Le retail olfactif nauséabond

Toutefois il faut que votre ambiance olfactive soit en adéquation avec votre point de vente. En effet, le client doit avoir une impression de cohésion à 360°. Hors de question, donc, d’associer de la musique forte et énergique à une odeur florale. Cela en va de même avec vos produits ou services. Si la stratégie olfactive que vous avez choisie n’a pas de rapport avec le reste de votre stratégie retail marketing, cela peut vous être néfaste. Si le consommateur ne comprend pas votre stratégie, l’effet peut être inversé. D’après l’étude Walnut Unlimited, “33% des consommateurs mondiaux ont quitté un commerce à cause d’une odeur désagréable”. Par exemple, qui n’a pas connu cette situation en entrant dans une grande enseigne de la parfumerie ?

Tout ceci pour vous dire que le marketing olfactif doit s’intégrer dans une stratégie retail marketing bien définie. Bref, c’est un tout ! Au fait comment définit-on une bonne stratégie retail ? Réponse ici !

Share This