ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

points clés d'un audit merchandising

Un audit merchandising : « C’est une analyse objective selon un certains nombres de critères de la situation d’un point de vente » précise Nathalie Violy. Quel est l’objectif d’une telle démarche et quels sont les points clés d’un audit merchandising ? C’est le sujet du jour !

Le but d’un audit merchandising

Un audit merchandising permet de prendre une photo à un instant T d’un point de vente. « Bien entendu on y aborde les points forts, on identifie les dysfonctionnements et on regarde les axes de développement et d’amélioration. Au-delà, un audit s’attarde sur le potentiel non-exploité d’un PDV « . Voici les points clés d’un audit merchandising selon ID’akt.

LES POINTS CLÉS D’UN AUDIT MERCHANDISING

1- L’ÉTAT GÉNÉRAL DU PDV

Que ce soit l’organisation, l’esthétique, l’éclairage… ici, on évalue l’ambiance générale, ce que perçoit le client dès sa première venue.

2- L’OFFRE

Quel type d’offre est présenté ? L’offre est-elle claire ? Est-elle suffisante ou à l’inverse en trop grand volume ? On analyse à la fois le type d’offre, la qualité de la proposition mais également le choix proposé (la largeur de gamme et sa profondeur).

3- LA VALORISATION DE L’OFFRE

Après avoir analysé l’offre, notre œil s’attarde sur la présentation, la mise en valeur de cette dernière. Les règles merchandising sont elles respectées ? Est-ce cohérent pour le client ?

4- LA COMMUNICATION DE L’OFFRE ET DU PDV

Logiquement, un bon audit merchandising doit s’appesantir sur la promotion et l’animation de l’offre… Et du point de vente ! C’est primordiale car bien communiquer ou animer donne envie au client de revenir !

5- LA POLITIQUE TARIFAIRE

C’est un des points clés d’un audit merchandising auquel on pense moins. Il faut passer au crible la politique tarifaire d’un point de vente. En effet, la cohérence entre l’image de marque et le positionnement tarifaire est fondamentale.

6- L’OFFRE DE SERVICE ASSOCIÉE

Quelle valeur ajoutée propose le point de vente ? Telle Existe-t-il une offre de service complémentaire ? Si oui, est-elle pertinente ? Par exemple, l’offre de service associée du restaurant de La Maison Malartre, c’est le corner épicerie où il est possible -pour le client- d’acheter des produits de La Maison Malartre après s’être restauré.

7- LE DIGITAL

Le dernier des points clés d’un audit merchandising, c’est la digitalisation du point de vente. Pourquoi ? Parce que le client est devenu omnicanal ! Il faut vraiment avoir à l’esprit que le digital est un outil au service du commerce, qui favorise l’accès du client au magasin, sans même s’y rendre physiquement.
Ce dernier point est, souvent omis.

Ainsi se poser les bonnes questions grâce à l’audit merchandising permet de mettre en perspective de nouvelles opportunités pour contribuer à développer et améliorer un point de vente.
Et en ce qui concerne le fait de se poser les bonnes questions, vous pouvez faire confiance à notre pôle ID’Conseil. On observe, on analyse, on comprend et on préconise !

Share This