ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

Avant, dans le monde de la grande distribution, la guerre se jouait sur le prix. Et uniquement lui ! C’était à qui était le moins cher de tous. De nos jours, le terrain des affrontements a changé. Désormais c’est sur l’innovation que les acteurs jouent des coudes. Notre agence de merchandising lyonnaise vous a justement déjà parlé de ce changement au sens large, la semaine dernière dans cet article. Aujourd’hui, dans notre blog, nous poursuivons cette démonstration, avec un exemple bien précis : une serre hors-sol en plein hypermarché ! Explications.

Le concept

Imaginez, en faisant vos courses au beau milieu du rayon fruits et légumes, une serre de 30m2 ! Il n’est pas question d’agencement du point de vente sur le plan esthétique, mais bel et bien de culture hors-sol. La technique porte d’ailleurs un nom précis. Il s’agit d’hydroponie.
Pourquoi ne s’agit-il pas uniquement d’esthétisme ? Parce que les salades et les herbes fraîches sont cultivées dans ladite serre… Et le concept va encore plus loin !

Du producteur au consommateur

agence de merchandising lyonnaiseDifficile de travailler un circuit encore plus court. En effet, c’est au client de « récolter » lui-même. Il n’a qu’à se servir. Pour cela, il emporte carrément la plante aromatique dans son pot. Un principe simple mais vraiment atypique ! En tous cas c’est devenu le quotidien d’un hypermarché Auchan de Turin.

Une innovation dans l’air du temps !

Cette innovation est tout à fait dans l’air du temps. Selon Annisa Sekkai, chroniqueuse pour Focus Retail : « C’est du merchandising vivant » . En effet, cette initiative répond à plusieurs demandes du consommateur : du frais, du circuit court, de la traçabilité et le faire soi-même !

Auchan voit plus grand

Le client affectionnera-t-il cette innovation ? Il est encore bien trop tôt pour répondre à cette question. Mais notre agence de merchandising lyonnaise veut le croire.
Quoi qu’il en soit, Auchan a déjà communiqué sur sa volonté de l’internationaliser. Le groupe prévoit une arrivée de ces serres hors-sol, en France, d’ici 2020.
Mais l’enseigne va plus loin. Elle envisage aussi la création de fermes urbaines à côté de certaines adresses.

Share This