ID'akt I Agence de conseil en merchandising et retail marketing

agence d'architecture commercialeLa semaine dernière dans notre blog, notre agence d’architecture commerciale vous présentait les tendances du retail marketing 2019. Souvenez-vous, nous vous y délivrions notre analyse de professionnel du merchandising. Laquelle ? Celle que, notamment, les centres-villes et les points de vente physiques allaient redevenir l’objet de toutes les convoitises des acteurs du retail… Et du web ! Aujourd’hui notre agence d’architecture commerciale vous donne certains indices en guise de preuve.

Au centre de tout

En avril 2018, l’annonce de l’arrivée de Ikéa dans le quartier de la Madeleine à Paris fait grand bruit dans l’univers du retail. Quelques mois plus tard, force est de constater que d’autres marques font de même. Des adresses qu’on a plus l’habitude de voir en périphérie urbaine ou au sein de nos centres-commerciaux.
Lidl, par exemple, est un retailer connu pour être présent en périphérie des villes ou dans ses quartiers populaires. Il a pourtant décidé d’investir, en septembre 2018, le très chic 4e arrondissement de Paris à deux pas de l’hôtel de ville. Décathlon a inauguré son 5e « Décathlon city » à Lyon fin novembre 2018. C’est-à-dire une version urbaine avec une sélection resserrée de ses produits. Dans le même quartier d’ailleurs -Grolée Carnot-, un magasin King Jouet ouvrira aussi ses portes au printemps 2019.

Chassé-croisé

Il est très amusant aux yeux de notre agence d’architecture commerciale d’assister à ce chassé-croisé. En effet, à travers le monde, les centres-commerciaux font tout pour se réinventer et survivre. Car le modèle des malls n’est plus en phase avec notre temps. Et en parallèle, les enseignes qui ont fait le succès de ces mêmes temples de la consommation au détriment des centres-villes -quitte à les tuer- les investissent désormais. Evidemment, nous faisons le pari qu’il y aura d’autres annonces de ce type. Ikéa, Lidl, Décathlon et King Jouet ne sont que les premiers d’une longue liste… Et c’est sans parler des drives piétons Carrefour et Leclerc !

Un point de vente physique à tout prix

Et ce chassé-croisé entre centres-villes et périphéries n’est qu’un seul aspect de la situation. Même les géants d’internet veulent mettre un pied dans l’univers du retail. Il y a eu Amazon avec le 1er AmazonGo à Seattle en janvier 2018. Le GAFAM souhaite depuis étendre son offre avec 3000 AmazonGo d’ici 2021.
Et tous s’engouffrent dans son sillage à l’image de Facebook qui noue avec Macy’s un partenariat en novembre 2018. Le but ? Ouvrir 9 pop-up stores dans les allées du géant de la distribution américaine. Pour plus d’infos, voir la vidéo ci-dessous.
Enfin, pas la peine d’être obligatoirement un GAFAM pour passer du web au retail. En effet Zalando a déjà inauguré en août 2018 son premier point de vente physique à Berlin

En matière de tentation, Oscar Wilde disait : « Je peux résister à tout, sauf à la tentation« . Alors affaire à suivre !

agence d'architecture commerciale

 

 

Share This